Updates: last update's detail


Les résultats 2005 de RTE

Source: RTE 14/03/2006

En 2005, RTE a confirmé ses bonnes performances financières.

RTE est une entreprise dont la rentabilité s'est améliorée dans la durée. La rentabilité économique brute (ou ROCE), obtenue en rapportant le résultat d'exploitation aux capitaux mobilisés par RTE pour son activité, est égale à 8,7%(1) en 2005 contre 8,1% en 2004.

En 2005, RTE a réalisé un chiffre d'affaires de 4 143 M¤(2), en hausse de 5 % par rapport à 2004 (3950 M¤). A noter que ce résultat a été obtenu dans un contexte de tarification du transport d'électricité inchangée et de faible augmentation de la consommation d'électricité (+ 0,7%).

Cette progression est d'abord due à la hausse des recettes d'accès aux réseaux, en particulier du fait de l'augmentation des soutirages lors des périodes de froid intense de début et de fin d'année. Elle s'explique, également, par le quasi-triplement des recettes sur les interconnexions (+ 94 M¤).

Les achats liés à l'exploitation du système électrique progressent fortement. En 2005, leur total représente 838 M¤, soit une augmentation de 128 M¤ par rapport à 2004. Cette hausse est due principalement à l'augmentation des achats d'électricité pour la compensation des pertes sur le réseau.

L'excédent brut d'exploitation est en légère progression (+ 16 M¤). Il atteint 1 557 M¤ en 2005 contre 1 541 M¤ en 2004, à périmètre constant.

Le résultat net après impôt s'élève, pour sa part, à 310 M¤ contre 332 M¤ en 2004. Cette légère baisse est essentiellement due à une provision exceptionnelle de 50 M¤ liée aux engagements sociaux futurs

La rentabilité financière, obtenue en rapportant ce résultat net aux capitaux propres, s'établit à 7,8 %.

Autre événement marquant, sur le plan financier, de cette année 2005 : la reprise des investissements, qui atteignent 582 M¤ (+ 44 M¤ par rapport à 2004). Cette croissance des investissements devrait se poursuivre dans les prochaines années, en raison, notamment, de la construction des lignes destinées à renforcer la sécurité d'alimentation de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur (ligne Boutre - Broc ? Carros), de la région de Chambéry (ligne Chaffard - Grande Ile), et de la région Alsace (ligne Marlenheim ? Vigy).

L'ensemble de ces éléments permet à RTE de poursuivre son désendettement. La diminution de la dette a été de 384 M¤ l'année dernière, alors que le désendettement s'élevait à 255 M¤ en 2004. Au total, depuis le 1er janvier 2001, RTE a réduit sa dette de 1,4 Milliards d'euros. Le ratio dettes financières/capitaux propres (Gearing) est ainsi égal fin 2005 à 1,6 contre 1,8 fin 2004.

NB : Les comptes de la société RTE sont établis suivant les principes de la comptabilité française. Les chiffres de l'année 2004 sont des données de gestion internes de RTE.

Pour en savoir plus, consultez le dossier de presse

(1) Le Résultat d'exploitation prend en compte l'impact des changements de méthodes comptables (50 M¤).
(2) Hors impact de la contribution tarifaire d'acheminement liée au nouveau mécanisme de financement des retraites.

RTE press contacts:
Thierry Lartigau: +33 (0)141 021 678 or +33 (0)623 678 393
Karine de Usatorre: +33 (0)141 021 569 or +33 (0)608 827 137