Actualités : détails d'une dépêche


Présentation de la seconde interconnexion électrique entre l'île de Jersey et la France.

Source : RTE 10/09/2001

La seconde interconnexion électrique entre l'île de Jersey et la France (une des 45 liaisons internationales de RTE), figure parmi les toutes premières réalisations menées par RTE en Normandie.

Grâce à l'interconnexion avec la France, l'alimentation électrique des îles anglo-normandes est sécurisée.
Cette interconnexion est matérialisée par un câble sous-marin de 90 000 Volts, posé sur le fond marin, qui relie l'île de Jersey à la presqu'île du Cotentin (Manche). Sur le territoire français, le câble sous-marin a été prolongé par un câble souterrain relié au réseau haute tension à 90 000 Volts qui aboutit au poste de transformation électrique de Saint-Rémy-des-Landes.
Cette seconde liaison porte la capacité de puissance électrique à 135 MW (la première liaison, d'une puissance de 50 MW, fonctionne depuis 15 ans), ce qui permet à l'île de Jersey de faire face en toute sécurité aux variations de la demande en cours d'année et aux pics de consommation. Réalisée en courant alternatif, la liaison optimise la qualité de fourniture de l'électricité et permet de stabiliser la fréquence à la norme européenne de 50 Herz.
D'autre part cette nouvelle capacité de 135 MW autorise, grâce à la liaison électrique existante entre Jersey et Guernesey, l'approvisionnement électrique de la seconde île anglo-normande.

Un câble souterrain facteur de progrès pour l'environnement
L'intérêt environnemental est également réel. En ce qui concerne l'île de Jersey, l'interconnexion a permis de diminuer fortement l'utilisation des centrales thermiques à fuel (la centrale de la Collette est fermée, reste celle de Queen's Road) et donc de réduire les émissions de gaz à effet de serre.
Une étude d'impact de l'installation du câble sous-marin a été réalisée par IFREMER.
Côté français, le chantier de pose du câble souterrain sur la plage de Saint-Rémy-des-Landes a été mené en étroite collaboration avec le Conservatoire de l'Espace Littoral et des Rivages Lacustres qui a identifié les espèces remarquables de la flore et de la faune à protéger et préserver ainsi le milieu dunaire. Au terme de ce partenariat, une partie du site désaffecté de l'ancien poste électrique de Surville est cédé, par acte notarié, en juillet 2001, au Conservatoire du Littoral.
Le nouveau poste électrique de Saint-Rémy-des-Landes a fait l'objet d'un aménagement paysager. L'étude architecturale et paysagère du poste a été validée par la Commission Départementale des Sites.

Un chantier réalisé en concertation exemplaire avec les élus des deux pays
Cette liaison témoigne des liens privilégiés entre la Normandie et les îles anglo-Normandes, et les a renforcés. En France, la volonté des acteurs du projet de travailler en synergie s'est réalisée au travers d'un Comité Régional de Concertation présidé par le Président du Conseil Régional de Basse Normandie.
Cette réalisation, dont RTE, a assuré la maîtrise d'ouvrage des travaux de raccordement du nouveau câble au réseau français, représente un investissement d'un montant de 579 MF (88, 26 millions d'euros) - 490 MF pour Jersey Electricity Company (74,70 millions d'euros) et 89 MF pour RTE (13,56 millions d'euros).

Consultez le dossier de presse dans notre rubrique "Actualités".

Contacts presse:
Philippe GLÜCK / RTE-Mission Environnement-Communication-Juridique
Tél : 01 49 01 35 14 - Fax : 01 49 01 35 21 - Philippe.Gluck@rte-france.com
Sylvaine D'ALMAGNE / RTE - Attachée communication
Tél : 01 30 45 67 23 - Fax : 01 30 45 68 34 - Sylvaine.Dalmagne@rte-france.com