Actualités : détails d'une dépêche


La situation s'améliore sur le réseau électrique français

Source : RTE 18/08/2003

La fin de la canicule entraîne une baisse des risques de délestage.

La France ne devrait pas connaître de coupure de courant cette semaine, essentiellement grâce à une amélioration de la situation climatique.
La semaine dernière en effet, la production d'électricité était handicapée par des conditions climatiques exceptionnelles. Le faible débit des fleuves et des rivières avait conduit à une baisse de la production d'hydroélectricité et entraîné des restrictions d'exploitation des installations thermiques (charbon, fuel et nucléaire). Parallèlement, la consommation restait soutenue.

Si la baisse sensible des températures a amené une détente sur le volume de la consommation de notre pays, trois autres facteurs ont également contribué à l'amélioration de la situation.
Tout d'abord, les dérogations accordées par les pouvoirs publics à EDF pour que les centrales puissent rejeter de l'eau plus chaude ont permis un maintien du niveau de la production d'électricité.
Ensuite, l'appel au civisme des français a porté ses fruits puisqu'on constate depuis le 14 août une consommation régulièrement inférieure aux prévisions. RTE estime que 200 à 300 MW de réduction de la demande d'électricité, soit l'équivalent d'une ville comme Nantes, peuvent être imputés aux efforts des français et à des modifications de leur comportement en matière de consommation. Ajoutons également que, selon EDF, différents grands groupes industriels français ont spontanément proposé de « s'effacer », c'est à dire ont accepté que l'on réduise le volume d'énergie qui devait leur être livré.
Enfin, le recul de la canicule sur l'ensemble de l'Europe a entraîné une détente sur le marché européen de l'électricité et permis à la solidarité entre les différents GRT européens de pouvoir s'exercer, en cas de besoin, sur des quantités significatives d'énergie.

RTE ne devrait donc pas être amené à envisager des délestages, c'est à dire des coupures d'alimentation momentanées et contrôlées d'une partie des consommateurs, en s'appuyant sur les distributeurs.
Cependant, l'ensemble du personnel de RTE reste vigilant pour faire face à toute éventualité. C'est, en effet, une responsabilité essentielle de RTE de maîtriser les situations extrêmes et de tout mettre en œuvre pour éviter les enchaînements conduisant à des pannes généralisées comme celle qui a affecté l'Est des Etats-Unis.