Actualités : détails d'une dépêche


Renforcement de l'alimentation électrique de l'Ouest parisien.

Source : RTE 26/02/2007

Création d'une liaison souterraine à 225 000 volts Nanterre ? Nourottes. RTE met à disposition du public l'étude d'impact jointe au dossier d'enquête publique qui se déroule du 26/02/07 au 31/03/07.

Du 26 février au 31 mars 2007, le projet de renforcement et de modernisation de l'alimentation électrique du Nord-Ouest parisien est soumis à enquête publique dans le cadre de la demande de Déclaration d'Utilité Publique et de la mise en compatibilité des Plans d'Occupation des Sols et des Plans Locaux d'Urbanisme des communes de Saint-Germain-en-Laye, le Mesnil-le-Roi, Carrières-sur-Seine, Achères et Triel-sur-Seine.

Le projet de renforcement proposé consiste en la création d'une liaison souterraine électrique à un circuit 225 000 volts Nanterre-Nourottes et la réalisation des travaux connexes dans les postes de Nanterre et de Nourottes (commune de Triel-sur-Seine) qui permettront de raccorder la nouvelle liaison souterraine.

Les 13 communes concernées, situées dans les départements des Hauts-de-Seine (92), du Val-d'Oise (95) et des Yvelines (78), sont Nanterre, Bezons, Carrières-sur-Seine, Houilles, Sartrouville, Montesson, Poissy, Le Mesnil-le-Roi, Saint-Germain-en-Laye, Achères, Carrières-sous-Poissy, Chanteloup-les-Vignes et Triel-sur-Seine.

Toutes les personnes intéressées sont invitées à participer à l'enquête publique. Les dossiers d'enquête peuvent-être consultés et les observations éventuelles déposées dans chacune des mairies concernées et en sous-préfecture de Saint-Germain-en-Laye.
Une commission d'enquête composée de 3 membres a été nommée par décision du Tribunal Administratif.
Durant la période d'enquête, un ou plusieurs des membres de la commission d'enquête siègera en personne dans 9 permanences pour y recevoir les observations du public.

Aujourd'hui l'alimentation électrique du Nord-Ouest parisien est assurée par deux postes électriques à 400 000/225 000 volts : le poste de Cergy situé dans le département du Val-d'Oise et le poste de Mézerolles situé dans le département des Yvelines.
La construction de la liaison souterraine permet de soulager le poste de Cergy en transférant par ce nouveau lien la charge du poste de Nanterre vers celui de Mézerolles. Les zones de consommation des postes de Cergy et Mézerolles sont ainsi rééquilibrées. Ce projet permet ainsi d'atteindre les objectifs de renforcement de l'alimentation électrique du Nord-Ouest parisien.

Ce projet est issu d'une concertation organisée depuis septembre 2002 sous l'égide de la Sous-Préfecture de Saint-Germain-en-Laye. Elle a mobilisé les élus locaux, les représentants de la profession agricole, les associations et les services de l'Etat.

Longue de 21 km, le tracé de la future liaison souterraine franchit à trois reprises les boucles de la seine par forage dirigé. Cette technique est également utilisée pour la traversée des grands axes routiers ou ferrés comme par exemple le carrefour de la Croix de Noailles, des voies RFF et la traversée de la D30 à Achères.
Sa construction fera l'objet de réunions de travail en amont de la phase de travaux pour prendre en compte les contraintes vis-à-vis des riverains, agriculteurs et utilisateurs de la voirie.