Watt Else : numéro spécial Flow-Based

Et concrètement, comment ça marche ?

WattElse

Le Flow-Based est une méthode innovante de gestion de capacités d’échanges d’électricité aux frontières. La capacité peut ainsi être allouée au mieux en fonction des besoins des acteurs de marché tout en respectant les contraintes du réseau électrique. Avantage de cette nouvelle méthode : maximiser la capacité disponible procurée par les infrastructures de réseau de transport existantes. Découvrez le mécanisme étapes par étapes.

Nuit du J-2 au J-1. A partir d’un jeu de prévisions de consommation et de production, les gestionnaires de réseau estiment les flux qui vont circuler sur le réseau, c’est ce qu’on appelle le « cas de base ». Ce dernier va permettre de calculer les marges de transport d’électricité disponibles sur les ouvrages les plus contraignants du réseau (appelés branches critiques). Ensuite, les gestionnaires de réseau se coordonnent et optimisent la topologie du réseau afin d’augmenter la taille du domaine de capacité d’échange proposé au marché J-1. Il en résulte une « matrice paramètres Flow-Based »

J-1 à 8h. La matrice des paramètres Flow-Based provisoire (avant la prise en compte des nominations par les acteurs des droits d’imports et d’export acquis aux enchères de capacité) est publiée pour information. S’il n’y a pas d’aléa entre cette publication et 10h30, seules les capacités restant disponibles sur les branches critiques vont être modifiées pour prendre en compte les nominations des droits de long terme.

J- 1 à 10h30. La matrice définitive des paramètres Flow-Based est publiée. Cette matrice comprend, pour chaque heure et pour chaque branche critique, les capacités restant disponibles et les coefficients d’évolution des flux de transit en fonction des exports/imports (appelés PTDF – Power Transfer Distribution Factors). Cette matrice détermine le domaine Flow-Based, c’est-à-dire l’ensemble des échanges commerciaux possibles.

Flow-Based Domain

J-1 à 12h. Les acteurs déposent leurs carnets d’ordres d’achats et ventes d’électricité auprès des bourses. L’algorithme des bourses calcule alors les valeurs d’échanges commerciaux qui optimisent le bénéfice pour la collectivité (« social welfare ») : il prend en compte au mieux la demande des pays et s’adapte aux besoins des différents marchés, tout en respectant les contraintes du réseau. Ainsi, les capacités sont utilisées pour permettre les échanges transfrontaliers qui ont le plus d’utilité.

J-1 à 14h environ, les bourses publient les résultats. Sur chaque marché, les acteurs sont informés des quantités d’énergie (MWh) qu’ils ont achetées ou vendues et du prix horaire de cette énergie.

Quels impacts sur les prix ?

Le couplage de marché permet aux consommateurs de s’approvisionner dans les pays où la production disponible est la moins chère sur le marché de gros. Cette « intégration » permet également de limiter les écarts entre les prix : en cas d’absence de congestion sur l’ensemble de la zone, tous les prix sont égaux. En revanche, dès qu’une branche critique limite les échanges, les prix deviennent différents. En accroissant le domaine de capacités d’échanges, le Flow-Based renforce cette intégration.

Convergence des prix

(1) Pour consulter les documents Acrobat Reader est requis.
Vous pouvez télécharger cet outil de lecture à l'adresse suivante :

Télécharger Acrobat Reader