Actualités : détails d'une dépêche


Capacités d'effacement 2014 : Résultat de l'appel d'offres

Source : RTE - DC 31/12/2013

Lancé le 31/10/2013, l'appel d'offres pour la contractualisation de capacités d'effacement vise à permettre de valoriser la capacité de sites de soutirage à effacer leurs consommations en mettant à disposition de RTE des capacités activables sur le Mécanisme d'Ajustement ou en les utilisant directement sur le mécanisme NEBEF.

La mise en œuvre du mécanisme NEBEF à travers le présent appel d'offres répond à la volonté de donner une place prépondérante aux effacements dans l'équilibre offre-demande, conformément à l'article 13 de la Loi Brottes.

Le mécanisme NEBEF et les Règles expérimentales associées ont démarré le 18 décembre. A partir du 1er janvier 2014, RTE met également en place les nouvelles Règles RE-MA.

La contractualisation couvre une période de 12 mois, sur l'année calendaire 2014, conformément à la délibération de la CRE du 17 octobre 2013.

A la suite de cette consultation, les sociétés suivantes ont été retenues : Actility, Alpiq, EDF, Energy Pool, E.ON France, GDF Suez, Smart Grid Energy, Solvay Energy Services et Voltalis.

Le volume contractualisé dans le cadre de l'appel d'offres est proche de 450 MW. Ajoutée à la puissance contractualisée lors des précédents appels d'offres effacement, la puissance d'effacement à disposition de RTE est comprise entre 650 MW et 800 MW pour l'année 2014.

En cas de sollicitation de RTE, les entreprises retenues devront proposer des offres à la hausse avec des capacités d'effacement sur le Mécanisme d'Ajustement, couvrant la plage de disponibilité sur laquelle elles se sont engagées. Si la capacité d'effacement a fait l'objet d'une NEBEF, la capacité attendue sur le Mécanisme d'Ajustement est réduite.

Pour en savoir plus : Consultez la dépêche relative au lancement de la consultation