Actualités : détails d'une dépêche


RTE : premier exercice de crise du Groupe d'Intervention Prioritaire

Source : RTE 01/02/2001

RTE organise, ce jour, un exercice de crise portant sur le dépannage de lignes à très haute tension (400 000 Volts) dans la région de Nantes.

Fay de Bretagne, 1er février 2001

RTE organise, ce jour, un exercice de crise portant sur le dépannage de lignes à très haute tension (400 000 Volts) dans la région de Nantes. Le montage de la ligne est le point d'orgue et l'étape finale de l'ensemble de l'exercice de crise du GIP (Groupe d'Intervention Prioritaire) de RTE qui se déroule sur 5 jours.

Le test, effectué en conditions réelles, est le tout premier exercice du genre de RTE le gestionnaire des lignes à haute et très haute tension, maillage stratégique de l'alimentation électrique de la France.

A l'issue des tempêtes de décembre 1999, l'engagement était pris de disposer en permanence des moyens nécessaires pour gérer de telles crises et intervenir au plus vite pour réparer les pannes sur le réseau électrique. C'est chose faite aujourd'hui. RTE a défini et mis en place un dispositif d'uRgence : le GIP, dont l'objectif est d'assurer la réalimentation totale du réseau en 5 jours maximum, en cas de détériorations d'ampleur.

Les objectifs de l'exercice de crise de ce jour sont de valider l'organisation du GIP et la contractualisation type définie avec les fournisseurs et prestataires mises au point pour répondre aux situations d'urgence.

Le GIP rassemble 600 personnes de RTE et 1000 personnes d'entreprises extérieures spécialisées, mobilisables en moins d'une demi journée. Le GIP regroupe des expertises et compétences aussi diverses que les ingénieurs, électriciens, géomètres, architectes de lignes, lignards, responsables logistiques, pilotes d'hélicoptère, réseau de transmission de RTE.

Les équipes sont réparties dans chacun des 7 centres régionaux de RTE à Lille, Lyon, Nancy, Montpellier, Paris, Nantes, Bordeaux et au Centre National d'Expertise du Réseau, basé à Paris. Elles sont sous la responsabilité d'un animateur du GIP chargé de maintenir les équipes et le matériel opérationnels.

Les équipes sont mobilisées selon des procédures et des règles de sécurité précises, auxquelles les personnels sont formés et entraînés.

Le montage en urgence de la ligne de dépannage de Fay de Bretagne aura nécessité l'intervention de 60 hommes sur 2 jours et 35 tonnes de matériel.

" A l'approche de la phase finale, il est déjà possible de dire que l'exercice est réussi, et le dispositif actuel du GIP pourra être généralisé à l'ensemble du territoire " -dit André Merlin, Directeur de RTE.

Informations complémentaires
Consultez le Dossier de presse dans notre rubrique "Actualités".
Véronique Davet-Fournier - BDDP Corporate pour RTE - 01 49 09 66 78
Nathalie Devulder - RTE dans l'Ouest - 02 40 67 37 0