Actualités : détails d'une dépêche


Projet Cotentin-Maine

Source : RTE - DICAP 02/06/2009

RTE met à disposition du public l'étude d'impact jointe au dossier de l'enquête publique qui se déroule du 2 juin au 3 juillet 2009.

Le 4 mai 2006, EDF a annoncé sa décision de mettre en service un troisième groupe de production d'électricité à Flamanville, de type EPR. Sans renforcement du réseau de transport d'électricité, un tel accroissement de la production du Nord Cotentin exposerait à des risques sérieux de coupure d'électricité étendue. Face à ces risques, la construction d'une ligne aérienne à 400 000 volts en direction du sud est apparue comme la solution la plus adaptée au regard des enjeux techniques, économiques et environnementaux.

Le projet Cotentin Maine consiste en la création d'une ligne électrique à 400 000 volts, d'environ 163 km de long, raccordée au réseau de transport par un poste électrique à chacune de ses extrémités :

  • le premier sur les communes de Raids et Saint-Sébastien-de-Raids (Manche), localisé au plus près de l'endroit où se séparent les deux lignes à 400 000 volts actuelles (l'une en direction de Rennes, l'autre de Rouen) auxquelles il sera raccordé.

  • le second sur la commune de Beaulieu-sur-Oudon (Mayenne), où il sera raccordé à la ligne existante qui relie les postes de Domloup (à l'est de Rennes) et des Quintes (à côté du Mans).

Le projet Cotentin Maine a fait l'objet d'un débat public en 2005-2006 (http://www.debatpublic-thtcotentin-maine.org/) puis d'une large procédure de concertation sous l'égide du préfet de la Manche, préfet coordonnateur (voir le site du projet http://www.cotentin-maine.com/), qui ont permis de dialoguer avec le public et les acteurs concernés, et de déterminer progressivement le tracé de moindre impact.

> Consultez l'étude d'impact