Actualités : détails d'une dépêche


L'ouverture de la liaison d'interconnexion Royaume-Uni-France renforce la concurrence sur le marché de l'électricité

Source : Commission Européenne 13/03/2001

La Commission européenne salue les efforts faits par RTE et National Grid pour ouvrir l'accès à l'interconnexion France-Angleterre.

Jusqu'au 1er avril 2001, la liaison d'interconnexion n'était utilisée que par EDF. RTE et National Grid ont décidé fin 2000, d'ouvrir cette liaison à la concurrence par mise aux enchères des capacités de transit. Cette mesure constitue, selon la Commission, un pas important sur la voie d'un marché de l'électricité intégré et plus compétitif dans l'Union européenne et permettra aux utilisateurs commerciaux et, en dernier ressort, aux ménages de profiter plus encore des avantages du commerce intracommunautaire dans le secteur de l'électricité. Le commissaire européen de la Concurrence, M. Mario Monti, a déclaré que tout comme dans les secteurs des télécommunications et des transports aériens, la libéralisation et l'intégration des marchés européens de l'électricité entraîneraient une baisse des prix et, par conséquent, une réduction des coûts des utilisateurs commerciaux qui verraient ainsi leur compétitivité s'accroître non seulement en Europe, mais dans le monde. Cette évolution se traduira à son tour par la création d'emplois dans l'Union européenne.

Informations générales

La libéralisation des marchés de l'électricité de l'Union européenne offre aux sociétés d'électricité la possibilité d'exercer des activités dans d'autres États membres que leurs marchés traditionnels. Cette tendance se marque de plus en plus par une modification des échanges d'électricité transfrontaliers. Certaines interconnexions entre réseaux d'États membres différents sont donc congestionnées.

Les interconnexions sont les lignes d'électricité qui relient différents réseaux, généralement les réseaux de plusieurs États membres. Dans le passé, ces interconnexions étaient principalement utilisées pour des raisons de sécurité de l'approvisionnement et n'étaient pas destinées à des exportations ou importations massives d'électricité à des fins commerciales. C'est la raison pour laquelle la capacité des interconnexions actuelles est insuffisante pour soutenir la pression d'un marché en cours de libéralisation. Actuellement, 8 % seulement du commerce européen de l'électricité se fait par des interconnexions. La Commission européenne, par son programme TEN (réseaux transeuropéens) encourage le développement et la construction de nouvelles capacités d'interconnexion entre États membres européens.

La Commission continuera à surveiller la situation des liaisons d'interconnexion entre les États membres de l'Union européenne, y compris celle reliant l'Allemagne et les Pays-Bas, les Pays-Bas et la France ainsi que la France et l'Espagne. Elle accordera une attention particulière aux liaisons d'interconnexion congestionnées.

Pour plus d'informations, consultez le site Europa :

- " L'ouverture de la liaison d'interconnexion Royaume-Uni-France renforce la concurrence sur le marché de l'électricité " - Communiqué de presse Bruxelles 12/03/2001
- " Le rôle de l'interconnexion sur le marché de l'électricité considéré sous l'angle de la concurrence " - Memo presse Bruxelles 12/03/2001