Actualités : détails d'une dépêche


L'expérimentation NEBEF franchit un cap avec le premier effacement de consommation valorisé directement sur les marchés

Source : RTE - DC 10/01/2014

Les règles expérimentales pour la valorisation des effacements sur le marché de l'électricité (NEBEF) ont été mises en œuvre par RTE le 18 décembre 2013, quelques jours après leur approbation par la Commission de Régulation de l'Energie (CRE). Ce dispositif novateur permet aux consommateurs ? ou aux opérateurs d'effacement agissant pour le compte des consommateurs ? de valoriser leurs effacements de consommation directement sur les marchés de l'énergie. Il contribue ainsi aux politiques publiques mises en place, en France et en Europe, pour promouvoir la sobriété énergétique et préparer la transition énergétique. Enfin, il permet de faire de la France un Etat pionnier dans la mise en œuvre des dispositifs de la directive efficacité énergétique relative aux effacements de consommation.

La mise en œuvre de ce nouveau dispositif concrétise d'importants travaux engagés depuis 2012 pour finaliser l'ouverture de l'ensemble des mécanismes de marché aux effacements de consommation. A l'issue de 15 mois de travaux, de deux consultations publiques, et d'un changement législatif (la loi « Brottes » du 15 avril 2013), RTE avait soumis à la CRE sa proposition de règles le 28 octobre dernier.

Avec le premier effacement de consommation effectué, l'expérimentation NEBEF franchit avec succès une étape clé : le passage de la théorie à la pratique. Ce mercredi 8 janvier 2014, de 8h00 à 10h00, un industriel a réduit sa consommation d'énergie de près de 60 MWh. Son opérateur d'effacement a ainsi pu valoriser cette énergie sur les marchés de l'électricité. Depuis, de nouveaux opérateurs ont contacté RTE pour accéder au service NEBEF.

Durant la phase expérimentale du dispositif, les équipes de RTE, en lien avec les acteurs de marché, les gestionnaires de réseau de distribution et les pouvoirs publics, préparent la mise en place de la phase pérenne qui interviendra dès l'achèvement des travaux réglementaires et régulatoires en cours. Ces dispositions compléteront le mécanisme actuel achevant ainsi l'intégration des effacements dans les marchés de l'électricité. Les effacements participeront alors de manière accrue à la modulation de la consommation d'électricité en période de pointe et, plus largement, prépareront l'évolution du mix énergétique de demain.