Actualités : détails d'une dépêche


Réunion de la Commission Perspectives du 13 mai 2014 : consultation sur le Bilan Prévisionnel 2014 de RTE

Source : RTE - DICAP 13/05/2014

Cette réunion constitue le second volet de la consultation collégiale sur le Bilan Prévisionnel 2014 initiée le 10 avril dernier lors d'une séance consacrée aux scénarios provisoires de consommation en énergie. Elle s'est tenue en présence d'une vingtaine de participants (NégaWatt, GRTGaz, DATAR, Poweo Direct Energie, ERDF, EDF, UFE, Energy Pool, Cofely etc.).

Elle a été l'occasion d'échanger avec les parties prenantes sur les scénarios provisoires de consommation en puissance et les mix de production envisagés à moyen et long termes. Dans le cadre de la démarche de transparence, RTE a souhaité poursuivre avec les acteurs intéressés le dialogue technique sur les perspectives d'évolution du mix électrique et méthodologique sur la nature des scénarios considérés.

La présentation des scénarios de consommation en puissance a suscité un débat fructueux sur les données climatiques utilisées, les transferts d'usages, la thermosensibilité en France et en Europe et la maîtrise de la demande d'énergie.

Les discussions résultant des scénarios de production à moyen terme se sont focalisées sur l'avenir des effacements de la consommation, de la biomasse et du photovoltaïque. Sur les mix de production à long terme, les débats ont porté sur la bonne prise en compte du débat national sur la transition énergétique et sur l'évolution des différentes filières de production dans les scénarios prospectifs envisagés pour le Bilan Prévisionnel 2014 de RTE.

Pour rappel, la création de cette commission au sein du CURTE (Comité des Utilisateurs du Réseau de Transport d'Electricité) date de 2011 et s'inscrit dans la volonté de RTE d'anticiper et de débattre, avec l'ensemble des parties prenantes, sur les divers enjeux ayant un impact à moyen et long termes sur le système électrique. Cette commission présente la spécificité d'accueillir une diversité d'acteurs, dont des associations de défense de l'environnement, des représentants des consommateurs, des acteurs institutionnels compétents en matière d'économie d'énergie, de prospective, de développement des énergies renouvelables, d'aménagement du territoire, des agrégateurs d'effacement, d'autres gestionnaires d'infrastructure linéaire et des administrations publiques.

Les sujets techniques, économiques et de prospective sont en effet variés et concernent aussi bien les missions confiées par le législateur à RTE (par exemple la rédaction du bilan prévisionnel et du schéma décennal) que des questions plus diverses comme les smart grids ou les énergies renouvelables.