Actualités : détails d'une dépêche


Bilan Electrique 2001

Source : RTE 03/01/2002

RTE observe que l'année 2001 a été marquée par des records de consommation intérieure en puissance instantanée et d'échanges d'électricité avec l'étranger.

RTE, gestionnaire du Réseau de Transport d'Electricité français, vient d'établir un bilan provisoire des mouvements d'électricité ayant marqué, en 2001, le système électrique français.

La production d'électricité

La production française d'électricité a atteint 526,7 TWh en 2001, soit une augmentation de +1,9% par rapport à l'année 2000.
Cette progression se répartit entre la production d'origine nucléaire, en hausse de +1,5%, et la production d'origine hydraulique, en hausse de +10,8% suite notamment à la forte hydraulicité observée sur les 8 premiers mois de l'année 2001. La production thermique classique régresse quant à elle de -7,6%, du fait du rôle de bouclage qu'elle remplit dans l'équilibre entre production et consommation d'électricité.

La consommation intérieure

La consommation intérieure française d'électricité a atteint 452,5 TWh en 2001, en hausse d'environ 12 TWh par rapport à l'année précédente, ce qui correspond à un taux de croissance de +2,7 %.
Cette évolution résulte de l'augmentation de la consommation d'électricité des clients desservis par les réseaux de distribution d'électricité, clients industriels comme clients domestiques, conséquence de la croissance économique qu'a connu la France en 2001, mais aussi des disparités climatiques entre 2001 et 2000, en particulier en fin d'année.
La consommation corrigée des aléas climatiques s'établit à 457,5 TWh pour l'année 2001, soit un taux de croissance de +1,9% par rapport à l'année 2000 corrigée de l'effet année bissextile.

Le record historique de consommation d'électricité de janvier 2000 a été battu à plusieurs reprises en fin d'année 2001 ; le nouveau record de consommation en puissance instantanée, enregistré le lundi 17 décembre, s'élève à 77 080 MW, soit 4700 MW de plus que le record de 2000.

Les échanges d'électricité avec l'Etranger

Les volumes d'énergie couverts par des contrats d'importations et d'exportations d'électricité avec l'étranger sont en hausse importante par rapport à l'année 2000 : doublement du volume des contrats d'importations qui s'élève à 26 TWh ; augmentation de + 15% des contrats d'exportations qui atteignent 93,6 TWh . Ainsi, le volume cumulé des échanges contractuels avec l'étranger s'élève à 119,6 TWh. Ceci traduit la mise en œuvre des nouvelles règles du marché de l'électricité : achats de clients éligibles à l'étranger, ventes à l'étranger de producteurs implantés en France, transits transfrontaliers, achats d'énergie à l'étranger pour la couverture d'une partie des pertes sur le réseau de RTE?

Les transits physiques aux frontières ont connu des fluctuations importantes en fonction de l'activité du marché européen de l'électricité ; ainsi, le solde exportateur des échanges physiques a dépassé, en puissance comme en énergie son record absolu à plusieurs reprises en 2001. Les nouveaux records du solde exportateur des échanges physiques ont été établis le jeudi 6 décembre, portant le record en puissance à 12 984 MW et le record en énergie journalière à 297 GWh.

Le solde exportateur des échanges physiques avec les pays étrangers, égal à 68,4 TWh en 2001, affiche une baisse de 1,1 TWh soit ?1,6% par rapport à l'année 2000, suite à la baisse des exportations physiques de l'ordre de 0,6 TWh tandis que les importations physiques ont augmenté de 0,5 TWh.

Contact Presse :
Michel DERDEVET- Directeur de la communication de RTE
Tél : 01.41.02.19.73