Actualités : détails d'une dépêche


Projet de raccordement électrique de la Ligne à Grande Vitesse Est européenne.

Source : RTE 26/05/2003

RTE est chargé du raccordement électrique des 5 sous-stations d'alimentation de la LGV Est européenne. Les dossiers de concertation relatifs à la sous-station de Cuperly sont disponibles sur le site.

En quoi consiste le projet piloté par RTE ?

A la demande de Réseau Ferré de France, RTE a lancé le projet d'alimentation électrique des cinq sous-stations de la 1ère tranche de la LGV Est européenne, longue de 300 km entre Vaires sur Marne et Baudrecourt (Moselle). La localisation de ces sous-stations a été décidée par RFF. Elles sont réparties tous les 60 km environ sur les départements de la Seine et Marne, l'Aisne, la Marne, La Meuse et la Meurthe et Moselle.
L'objectif est de raccorder les sous-stations au réseau Très Haute Tension de RTE pour 2005.

Où en est la concertation ?

Le projet de raccordement électrique de la sous-station de Cuperly (à l'est de Reims dans la Marne) est en cours de concertation.
En septembre 2002, l'aire d'étude du raccordement a été présentée, au sein d'une instance locale de concertation présidée par le Préfet de la Marne, aux élus, aux services de l'Etat, aux acteurs socioprofessionnels ainsi qu'aux associations. A l'issue de la présentation, le Préfet de la Marne a validé l'aire d'étude proposée.

Sont joints en annexe :

- le dossier de présentation du projet avec la proposition d'aire d'étude associée,
- un "mémento" destiné aux acteurs de la concertation et au grand public qui a été réalisé pour présenter les enjeux du projet et l'aire d'étude retenue.

Où en sont les études ?

Dès lors, les études environnementales et techniques ont été engagées sur ce territoire.
RTE a confié cette mission au bureau d'étude GEONOMIE - expert indépendant - qui a dressé l'état initial de l'aire d'étude.
Cet état initial identifie toutes les caractéristiques environnementales de l'aire d'étude : le milieu naturel, l'urbanisme, les infrastructures et servitudes techniques, les activités économiques dont l'agriculture et le paysage.

Est joint en annexe :

- le document de présentation et justification des partis (ou fuseaux) du raccordement de Cuperly.

Quelle est la prochaine étape ?

La représentation cartographique de ces caractéristiques environnementales permet de mettre en évidence des fuseaux possibles pour chacun des raccordements prévus.
De nombreuses rencontres et discussions avec l'ensemble des acteurs de la concertation ont permis, d'une part, d'expliquer les études et les projets de fuseau et, d'autre part, de mieux connaître et identifier les attentes locales.
Ainsi, après ce travail de proximité, l'instance locale de concertation pourra se prononcer en toute connaissance de cause pour choisir le fuseau de moindre impact.
Ensuite, un tracé sera recherché à l'intérieur de ce fuseau.