Actualités : détails d'une dépêche


Bilan Prévisionnel RTE 2006 - 2015.

Source : RTE 05/06/2003

RTE publie ses prévisions concernant l'équilibre entre offre et demande d'électricité à moyen et long termes, et l'évaluation des besoins en nouvelles capacités de production.

Dans le cadre des missions qui lui sont confiées par la loi du 10 février 2000, RTE a réalisé un bilan prévisionnel sur l'évolution de l'équilibre entre l'offre et la demande d'électricité aux échéances 2006, 2010 et 2015.

Les simulations effectuées à cette occasion font apparaître un risque croissant de situations d'insuffisance de l'offre d'électricité au moment des pointes de consommation hivernales, dans le cas où de nouvelles installations de production ne seraient pas construites.

Ce bilan prévisionnel pourrait être mis à profit dans le cadre de l'élaboration par les Pouvoirs Publics de la Programmation Pluriannuelle des Investissements de production (PPI).

Réalisé à la demande du Ministère de l'Industrie, le bilan consiste, d'une part, à établir des prévisions de consommation intérieure d'électricité et d'échanges entre la France et les autres pays et, d'autre part, à confronter ces prévisions de demande aux perspectives connues d'évolution des parcs de production.
Sur ces bases, RTE évalue les besoins en nouvelles capacités de production aux différentes échéances pour garantir un niveau satisfaisant de sécurité d'approvisionnement.

Quel que soit le scénario envisagé par RTE, les simulations montrent un risque croissant de situations de déséquilibre entre l'offre et la demande d'électricité au moment des pointes de consommation hivernales, c'est-à-dire de situations pour lesquelles l'offre ne pourrait complètement couvrir la demande : ce risque d'écart qui, selon le critère de sécurité retenu pour l'exercice, ne doit pas dépasser 10%, serait de 3% à l'horizon 2006, 22% en 2010 et 87% en 2015.

Pour garantir ce niveau de sécurité, il conviendrait que, d'ici 2010, des moyens permettant d'augmenter l'offre d'électricité ou de réduire la demande soient mis en œuvre, pour un volume garanti de l'ordre de 3 GW.

Pour la période comprise entre 2010 et 2015, il serait nécessaire de continuer à développer de nouveaux moyens, à hauteur d'un niveau annuel garanti de l'ordre de 1 GW, pour couvrir la croissance de la consommation et les arrêts d'installations de production anciennes.

La réduction de la consommation intérieure appelée au moment des pointes pourrait être obtenue grâce à l'accroissement des efforts en matière d'efficacité énergétique et de maîtrise de la demande d'électricité.

Mais la réponse principale au risque de déséquilibre entre l'offre et la demande d'électricité réside à long terme dans le développement de nouvelles capacités de production.

Les Pouvoirs Publics pourront, comme le prévoit la loi, s'appuyer sur ces travaux pour définir les objectifs quantitatifs de la Programmation Pluriannuelle des Investissements de production (PPI).


Rubrique "Bilan prévisionnel 2006-2015".