Actualités : détails d'une dépêche


Vers une mesure plus précise de la consommation France.

Source : RTE 21/10/2003

Au 01/11/03, RTE disposera d'une mesure plus précise de la consommation d'électricité totale en France grâce à la prise en compte de l'ensemble des centrales de production.

La connaissance de la consommation d'électricité en France est essentielle pour la maîtrise de l'équilibre Production-Consommation par RTE. La qualité de cette donnée influe directement sur la sûreté de fonctionnement du système électrique : en prévisionnel, pour tracer les réalisations servant de références lors de l'élaboration des prévisions de consommation et aussi en temps réel, pour pouvoir réagir au plus juste aux aléas de consommation.

La mesure en temps réel de la consommation France est réalisée de façon " indirecte ": la consommation est égale à la somme des productions des centrales (nucléaires, thermiques à flamme, hydrauliques), à laquelle on retranche le solde des exports sur les lignes d'interconnexion. En effet la production comme les transits sur les lignes d'interconnexion sont mesurées continûment par des capteurs, alors que la consommation est essentiellement connue a posteriori par relève des compteurs
Consommation (pertes comprises) = Production + Imports - Exports

Jusqu'à présent, ce principe appliqué par RTE pour la mesure de la consommation d'électricité française se limitait à la prise en compte de la production raccordée sur le réseau à Très Haute Tension. Cette approximation était satisfaisante tant que le nombre de centrales raccordées sur les réseaux Moyenne Tension et leur puissance totale étaient peu importants.

Le développement de la production décentralisée raccordée sur le réseau HTA (cogénération aujourd'hui, éolien demain) nous conduit à compter du 1er novembre 2003, à intégrer dans la chaîne de mesure l'ensemble de ces productions "décentralisées".

Cette amélioration permet donc à RTE de disposer d'une mesure de la consommation d'électricité française totale sur le territoire métropolitain, pertes comprises.

Les données qui seront publiées sur le site internet de RTE pour l'hiver 2003 représenteront la consommation d'électricité française totale sur le territoire métropolitain, pertes comprises. En conséquence, elles présenteront une discontinuité par rapport aux hivers précédents : la production "ajoutée", qui fonctionne principalement l'hiver (cogénérations), s'est en fait développée progressivement depuis 2 à 3 ans. Cela signifie que la consommation publiée lors des derniers hivers précédents était une valeur sous-estimée de la consommation totale.