Actualités : détails d'une dépêche


Actualités / Dossier de presse.

Source : RTE 10/12/2003

RTE reprend le réseau électrique haute tension des Houillères du Bassin de Lorraine.

Les Houillères du Bassin de Lorraine (HBL) ont décidé de céder leur réseau électrique haute tension à RTE. La reprise de ce réseau par le gestionnaire du Réseau de Transport d'Electricité répond naturellement aux missions de service public qui lui ont été confiées par la loi du 10 février 2000, en matière de desserte rationnelle du territoire national, et de service rendu aux clients desservis localement par le réseau public de transport.

Ce mercredi 10 décembre 2003, RTE et HBL ont signé le protocole d'accord concluant la reprise par RTE du réseau haute tension des HBL. Le transfert de propriété sera effectif au 1er juillet 2004. Vingt-six agents des HBL seront détachés pour participer à l'exploitation et l'entretien des lignes et des postes de transformation.

Cette évolution répond à des enjeux forts :

- La cession du réseau électrique des HBL s'inscrit dans le cadre du Pacte Charbonnier National. Signé en 1994, il prévoit, outre l'arrêt de l'exploitation minière, de céder les différentes activités pérennes. Différentes opérations de cession ont ainsi déjà été conduites avec succès par HBL.

- RTE, gestionnaire du réseau de transport, s'est vu confié par la loi du 10 février 2000 les missions d'exploiter, maintenir et développer le réseau de transport haute et très haute tension en France. La reprise par RTE du réseau HBL est un gage de pérennité de ce réseau et répond dans la durée au besoin de desserte rationnelle du territoire national.

Construit pour desservir les installations minières et les usines HBL, ce réseau comprend environ 100 km de lignes, 2 postes 225 kV / 63 kV de raccordement au réseau public de transport et 11 postes 63 000 volts / 5 000 volts de distribution. Outre les installations des HBL, il dessert également des clients comme la plate-forme chimique ATOFINA à Carling et les villes de Creutzwald et de Forbach.

Consultez le Dossier de presse dans notre rubrique "Actualités".