Actualités : détails d'une dépêche


RTE et Elia envisagent le renforcement de l'interconnexion France-Belgique.

Source : RTE 16/12/2003

RTE et Elia projettent de renforcer la ligne existante de 380 000 Volts reliant Avelin (France) et Avelgem (Belgique) à partir du 2ème semestre 2004.

RTE (1) et Elia (2), les gestionnaires des réseaux de transport d'électricité français et belge, projettent de renforcer la ligne existante de 380 000 volts reliant Avelin (France) et Avelgem (Belgique) à partir du 2ème semestre 2004. Ces travaux ont pour objectif d'augmenter les capacités d'échange d'électricité entre les deux pays, et d'assurer ainsi un meilleur secours mutuel.

La liaison à très haute tension 380 000 volts Avelin - Avelgem, construite en 1974, ne comporte actuellement qu'un seul circuit (composé de trois paires de conducteurs électriques). Elle avait été conçue pour supporter deux circuits. Le projet consiste à poser ce deuxième circuit.

Ce projet répond à des enjeux transfrontaliers importants liés aux missions de service public de sécurité d'alimentation, tout en accompagnant l'ouverture du marché de l'électricité.

- Un accroissement de la capacité de secours mutuel. L'augmentation du transit électrique sur l'axe France Benelux a été identifiée comme projet prioritaire par la Commission européenne. Le Conseil des ministres européens de l'énergie du 15 décembre 2003 a rappelé le nécessaire développement des infrastructures d'interconnexion pour prévenir les risques d'incident.

- Une capacité d'échanges accrue dans le cadre du marché intérieur de l'électricité. L'ouverture du marché de l'électricité en Europe se poursuit. Au service des acteurs économiques, les deux gestionnaires de réseau de transport répondent ainsi à la demande d'augmentation des échanges transfrontaliers d'électricité.

- Une ligne plus robuste. Côté français, il est projeté de mettre cette ligne aux nouvelles normes techniques qui ont été établies suite aux tempêtes de décembre 1999 : RTE a prévu de renforcer les fondations et les structures des pylônes entre Avelin et la frontière. Côté belge, Elia a déjà renforcé la ligne après les tempêtes qu'avait essuyées la Belgique en 1990.

En prenant en compte le renforcement de la ligne Chooz-Monceau par Elia, la capacité d'interconnexion France - Belgique passerait ainsi de 2250 MW à 3700 MW en période de pointe hivernale.

Elia et RTE vont poursuivre et coordonner leurs actions de communication de proximité et de concertation avec les riverains dans un souci commun d'écoute et de dialogue.

Contacts presse
RTE - Thierry LARTIGAU

Téléphone fixe : 33.(0)1.41.02.16.78
Tél. Portable : 33.(0)6.23.67.83.93

Elia - Walter AERTSENS
Téléphone fixe : 32.(0).2.546.73.74
Tél. Portable : 32.(0)478.21.54.46


(1) RTE est le gestionnaire du réseau de transport d'électricité français, créé le 1er juillet 2000. Entreprise de service public, il a pour mission l'exploitation, la maintenance et le développement du réseau haute et très haute tension. Il est garant du bon fonctionnement et de la sûreté du système électrique.
RTE achemine l'électricité entre les fournisseurs d'électricité (français et européens) et les consommateurs, qu'ils soient distributeurs d'électricité (EDF et les entreprises locales de distribution) ou consommateurs éligibles (sites industriels directement raccordés au réseau de transport).
Avec 100 000 km de lignes comprises entre 63 000 et 400 000 volts et 44 lignes transfrontalières, le réseau géré par RTE est le plus important d'Europe. RTE a réalisé un chiffre d'affaires de 3657 millions d'euros en 2002 et emploie 8000 salariés.
(2) Elia est gestionnaire des réseaux de transport d'électricité haute et très haute tension en Belgique.