Actualités : détails d'une dépêche


Les résultats 2004 de RTE

Source : RTE 24/03/2005

2004 : une année charnière au terme de laquelle RTE affiche des résultats techniques et financiers très positifs.

Le résultat net après impôt s'établit à 347 M¤, en hausse de plus de 25 % par rapport à 2003 (276 M¤), et la rentabilité économique de RTE avant impôt s'établit à 8 %. La rentabilité financière de RTE après impôt progresse à 8,4 %.

Les dépenses d'exploitation sont restées maîtrisées, y compris celles liées à l'achat des pertes, en dépit de la hausse des prix de l'énergie.

Ainsi, les résultats financiers 2004 traduisent l'engagement de RTE d'améliorer ses performances tout en diminuant ses coûts.

L'enquête de satisfaction réalisée auprès des clients de RTE a fait apparaître en 2004 une progression notable du taux de satisfaction de ces derniers qui s'établit désormais à près de 95 %.
L'ouverture du marché de l'électricité en France depuis le 1-07-04 à plus de 2,5 millions de clients professionnels s'est opérée de manière satisfaisante. Les travail d'adaptation des systèmes d'information et des procédures de comptage mené avec les gestionnaires des réseaux de distribution a permis à tous les clients qui l'ont souhaité de changer de fournisseur sans difficulté technique majeure.
De même, les outils que RTE a mis en place pour favoriser la dynamique du marché ont montré toute leur efficacité. Les volumes négociés sur la bourse de l'électricité Powernext, ouverte en novembre 2001, ont presque doublé en un an pour s'établir à 14 TWh fin 2004.

Les échanges aux frontières (importations et exportations) sont passés de 113 TWh en 2003 à 119 TWh en 2004, preuve d'un marché européen de plus en plus dynamique.

Tous ces résultats s'appuient sur la capacité de RTE à développer les infrastructures pour accompagner la croissance soutenue de la consommation française d'électricité (plus 10 TWh en 2004).

Au plan national, RTE a installé en Bretagne des condensateurs qui ont permis au réseau de résister pendant les pointes de consommation de décembre dernier. L'achèvement de la ligne Amiens-Arras a permis quant à elle de sécuriser l'alimentation des régions Nord-Pas-de-Calais et Picardie. Dès 2004, RTE a lancé l'étude pour la construction de la ligne qui transportera l'électricité produite, à partir de 2012, par le réacteur EPR qui sera construit à Flamanville. Toutes ces actions s'inscrivent dans une concertation renforcée avec les parties prenantes et intègrent les exigences environnementales.
Les efforts de RTE pour faciliter les échanges aux frontières et résoudre les problèmes de congestion commencent d'autre part à porter leurs fruits. Un système d'enchères des capacités disponibles avec l'Italie a été mis en place fin 2004. Par ailleurs, les travaux de renforcement des infrastructures du réseau visant à doubler les capacités d'échange avec la Belgique ont débuté, participant à une coopération renforcée aux frontières Nord de notre pays.

Dans la perspective de sa transformation en société anonyme, prévue par la loi du 9 août 2004, RTE s'est doté d'un nouveau projet d'entreprise pour les années 2004-2006. Ce projet s'inscrit dans la dynamique du fonctionnement du marché européen de l'électricité, et maintient les valeurs de service public fondées sur l'excellence technique au service de tous.

Années charnières, 2004-2005 marquent un nouveau départ pour RTE.

Consultez le dossier de presse sous notre rubrique " Actualités".

Contacts presse :
Michel Derdevet : 06 82 59 45 87 ou 01 41 02 19 73
Thierry Lartigau : 06 23 67 83 93 ou 01 41 02 16 78
Isabelle Coutier : 06 61 22 94 32 ou 01 41 02 15 69