Actualités : détails d'une dépêche


Environnement / Concertation / Remplacement de la ligne électrique 400 000 volts entre Lyon et Chambéry.

Source : RTE 11/04/2005

Reconstruction d'une ligne électrique dans les départements 38 et 73. RTE met à disposition les études d'impacts jointes aux dossiers d'enquêtes publiques du 15/11 au 15/12/04 et du 11/04 au 12/05/05.

Du lundi 15 novembre au mercredi 15 décembre 2004 inclus s'est déroulée l'enquête publique sur le projet de « Remplacement de la ligne électrique 400 000 volts entre Lyon et Chambéry » située sur les départements d'Isère (38) et de Savoie (73). A l'issue de cette enquête la Commission a émis un avis favorable sous réserve notamment « qu'un autre parcours au niveau de la commune de Chimilin soit trouvé, parcours qui pénalise moins les communes avoisinantes , tout en maintenant une diminution de l'impact sur les habitations de Chimilin ». Ainsi un tracé se rapprochant du tracé de l'ouvrage existant et répondant à cette réserve fait l'objet d'une enquête publique complémentaire se déroulant du 11 avril au 12 mai 2005 inclus, le dossier correspondant est consultable dans les mairies de Chimilin et Romagnieu ainsi qu'à la sous préfecture de La Tour du Pin (38). Toutes les personnes intéressées peuvent consulter le dossier d'enquête et consigner leurs observations sur les registres prévus à cet effet. Les observations peuvent aussi être envoyées par courrier a l'adresse suivante :

Monsieur le Commissaire enquêteur
Sous préfecture de La Tour du Pin , enquête publique complémentaire « ligne électrique Lyon Chambéry » - 19 bis, rue Joseph Savoyat
BP205 ? 38 354 La Tour du Pin Cedex


La ligne Chaffard ? Grande Ile dispose d'une capacité de transit d'électricité très inférieure à celle des ouvrages à 400 000 volts auxquels elle est reliée. Elle constitue de ce fait un goulet d'étranglement qui ne permet plus de garantir la sécurité du réseau de transport d'électricité de la région Rhône-Alpes, et amène des contraintes à l'ensemble des utilisateurs de ce réseau.

Initié dans les années 1998/1999 le projet a donné lieu à une large pré-concertation dans les années 1999 - 2001. Un débat public a ensuite été organisé de novembre 2002 à mars 2004. Les conclusions de ce débat ont permis d'engager, à partir de l'été 2003 et pendant une année la concertation préalable au dossier de demande de DUP avec les élus et associations , coordonnée par la préfecture de l'Isère.

La solution proposée pour le projet consiste principalement à créer une ligne 400 000 volts à 2 circuits entre les postes du Chaffard (Isère, à l'est de Lyon) et de Grande Ile (Savoie au sud de Chambéry) en remplacement de la ligne à 400 000 volts actuelle à 1 circuit qui sera ensuite déposée. L'enquête publique complémentaire porte sur le tronçon concernant le remplacement sur les communes de Chimilin et Romagnieu de la ligne existante,

Le projet global s'accompagne notamment de la dépose de plus de 82 km de lignes 400 000 volts et 63 000 volts ainsi que de l'enfouissement de 1 km de ligne 63 000 volts.