Actualités : détails d'une dépêche


Renforcement de l'interconnexion électrique France - Espagne

Source : RTE - DICAP 20/09/2010

Création d'une liaison souterraine en courant continu à 320 000 volts BAIXAS ? Santa LLOGAIA (partie française), d'un tunnel et extension du poste électrique 400 000 volts de BAIXAS.


Pourquoi une nouvelle ligne ?


La capacité actuelle des échanges électriques entre la France et l'Espagne est particulièrement faible : 1 400 MW maximum, soit un taux d'interconnexion de 3,5 %, ce qui la situe bien loin de l'objectif de 10 % fixé par le Conseil européen de l'énergie du 25 novembre 2002.

Cette capacité est, de plus, saturée depuis de nombreuses années, le phénomène ne faisant qu'empirer au fil du temps. Le renforcement projeté apportera une amélioration significative :

  • de la sûreté du système électrique, tant au niveau européen qu'aux niveaux espagnol et français,
  • de la sécurité d'approvisionnement électrique français et espagnol,

  • de l'intégration des marchés nationaux et régionaux d'électricité,
  • de l'intégration des énergies renouvelables, notamment en Espagne,
  • de la sécurité d'alimentation électrique de la Catalogne et des Pyrénées ? Orientales

En quoi consiste le projet ?


Les principales caractéristiques techniques du projet ont été décidées lors du sommet intergouvernemental de Saragosse le 27 juin 2008 ; l'accord ratifié à cette occasion précise en effet les éléments techniques suivants :

  • une liaison totalement souterraine entre les postes électriques de BAIXAS (près de Perpignan) et de Santa LLOGAIA (près de Figueras, en Espagne),
  • utilisant la technique du courant continu,
  • et empruntant un cheminement terrestre s'appuyant, autant que possible, sur des infrastructures existantes.

Sur quel tracé ?


Le tracé proposé longe la liaison électrique souterraine à 225 000 volts BAIXAS ? Le SOLER (alimentation électrique de la LGV), puis le tronçon français de la ligne ferroviaire à grande vitesse (LGV) Perpignan ? Figueras dans sa totalité. La partie montagneuse du massif des Albères est franchie au moyen d'un tunnel dédié à la liaison électrique, situé aux abords immédiats des tunnels ferroviaires de la LGV.

- Consulter l'enquête sur le site rte-france.com