Actualités : détails d'une dépêche


AZF : mise au point de RTE

Source : RTE 03/01/2002

AZF : mise au point de RTE

Plusieurs médias se sont fait l'écho ces derniers jours d'une nouvelle hypothèse attribuant à un arc électrique survenu sur une ligne électrique à haute tension (63 Kv) l'explosion de l'usine chimique AZF de Toulouse.

Sans vouloir interférer avec l'enquête en cours, Réseau de Transport d'Electricité (RTE), gestionnaire du réseau public de transport d'électricité à haute et très haute tension, tient à infirmer cette hypothèse, qui ne repose sur aucune réalité.

Les distances entre les réseaux électriques de RTE et l'usine d'AZF sont telles qu'il est physiquement impossible qu'un arc électrique généré par l'une de ses lignes puisse atteindre le dépôt concerné par l'explosion.

RTE contrôle en permanence le fonctionnement électrique de ses réseaux, et enregistre précisément tous les évènements d'ordre électrique les concernant (niveaux de tension, intensité des courants transités, défauts ponctuels).

Le 21 septembre 2001, aucun incident électrique dans le secteur de l'Usine d'AZF n'a été enregistré avant et au moment même de l'explosion.

Toutes les données techniques et physiques sont à la disposition des enquêteurs.