Actualités : détails d'une dépêche


Appels d’Offres Effacement : résultats pour 2016

Source : RTE - DC 09/12/2015

L’appel d’offres « Effacements de consommation » mené par RTE pour l’année 2016 a distingué deux catégories conformément aux orientations de la ministre de l’énergie dans le cadre de la Loi de Transition Energétique. Ces deux catégories ont permis de retenir jusqu’à 200 MW d’effacement diffus et près de 1900 MW d’effacement industriel.

7 acteurs ont été retenus: Actility, EDF, Engie, Energy Pool, Smart Grid Energy, Valoris Energie et Voltalis.

L’appel d’offres effacement pour l’année 2016 s’est terminé le 2 décembre dernier. Il distingue deux catégories d’effacement : l’effacement diffus et l’effacement industriel, conformément à la lettre d’orientation de la Ministre de l’énergie. Les modalités de l’appel d’offres ont été approuvées par la délibération de la Commission de régulation de l’énergie du 22 octobre 2015.

7 opérateurs d’effacement, dont deux nouveaux acteurs (Engie et Valoris Energie) ont été retenus. Ces sociétés et les consommateurs qui leur sont associés, consommateurs industriels, tertiaires, ou résidentiels, recevront ainsi une rémunération annuelle garantie en échange d’un engagement à être disponibles durant certaines périodes pré-signalées par RTE.

En offrant un espace dédié à la valorisation de la capacité des consommateurs à s’effacer pendant les périodes de tension sur l’équilibre offre-demande, ce dispositif participe au développement de la filière des effacements de consommation en France et contribue à la sécurité d’approvisionnement électrique. Au total, près de 30 M¤ seront versés aux opérateurs d’effacement.

Depuis 5 ans, RTE et les pouvoirs publics français ont engagé un programme de réforme des mécanismes de marché mis en place en France afin de préparer la transition énergétique et de permettre aux consommateurs de valoriser pleinement leur potentiel de flexibilité.

Pour en savoir plus, consultez les modalités de lancement de l’appel d’offres 2016, la page dédiée à la valorisation de l’effacement ou le mécanisme d’ajustement.