Echanges d'énergie entre GRT

Deux mécanismes permettent aux GRTs de s'échanger de l'énergie pour les besoins déséquilibrage du système.


Le mécanisme BALIT (Balancing Inter TSO), permet aux gestionnaires de réseau de s'échanger de la réserve tertiaire. Concrètement, les GRT y participant (National Grid, RTE, REE et REN) peuvent faire des offres sur les mécanismes d'ajustement de leurs voisins. Ces offres sont activées en fonction de la préséance économique comme toute offre sur le mécanisme d'ajustement et contribuent donc à l'optimisation des prix d'ajustement pour la collectivité.

L’initiative IGCC (International Grid Control Cooperation) permet le netting des déséquilibres en temps réel des GRT participants : 50Hertz, Amprion, APG, CEPS, Elia, Energinet.dk, RTE, Swissgrid, TenneT et TransnetBW. L’objectif d’une telle coopération est de ne pas activer de réserve secondaire automatique (aFRR) lorsque le besoin de réserve secondaire peut être compensé par un besoin inverse dans un pays voisin (dans la limite de la capacité disponible à la frontière). Les gains économiques résultant de cette optimisation pour RTE sont intégrés dans le compte Ajustement-Ecarts et bénéficient donc à l’ensemble des acteurs de marché français.