Initiative IGCC (International Grid Control Cooperation)

Principes généraux


IGCC est un mécanisme de coopération entre GRTs qui s'occupe de noter les déséquilibres en temps réel de chaque GRT dans la limite des contraintes de capacité ATC aux frontières pour assurer la sûreté du système. Le principe est d'éviter les activations de la réserve secondaire (aFRR) lorsque le besoin de réserve secondaire peut être compensé par un besoin inverse dans un pays voisin.

Les objectifs sont de diminuer les sollicitations d'AFRR, d'améliorer la sureté du système pour chaque membre IGCC et de générer des gains pour la collectivité (social welfare) des pays membres de cette coopération.


Le principe de fonctionnement du processus d'optimisation d'aFRR est le suivant :

  • Chaque membre IGCC calcule le besoin d'aFRR de la zone de réglage (Load Frequency Control Area) à laquelle il appartient.

  • Le besoin d'aFRR et les limites sont envoyées en temps réel au système d'optimisation (aFRR-Optimization System).
    • Limites de la bande de réserve secondaire.

    • Capacités d'interconnection (ATC résiduelles).
  • Le système d'optimisation calcule en temps réel les Corrections respectant les limites, qui correspondent à la part d'échanges Import/Export répondant au besoin de chaque membre IGCC et les Corrections sont renvoyées aux membres IGCC et utilisées comme données d'entrée dans le processus de réglage secondaire de la fréquence.

Le processus de netting des déséquilibres peut être illustré ainsi.

Historique de la coopération IGCC


Depuis Mai 2010, les 4 GRTs allemands ont lancé le mécanisme GCC (Grid Control Cooperation) pour optimiser la fourniture et l'activation de réserve secondaire dans la zone de réglage de l'Allemagne.

Les principes de netting des déséquilibres de GCC ont ensuite été étendus à d'autres GRTs ayant une frontière commune avec l'Allemagne, pour créer le mécanisme International Grid Control Cooperation (IGCC).

En 2016, IGCC se compose de 10 GRTs, de 7 pays :

  • Cette participation de RTE s'inscrit dans le cadre d'une mise en œuvre progressive du mécanisme d'Imbalance Netting à l'échelle Europe continentale, telle que prévue dans le futur code « Electricity Balancing ».

Participation de RTE à IGCC


RTE prévoit de commencer à échanger de l'énergie de réserve avec IGCC, le 16/02/2016.

Pour RTE, les frontières concernées sont celles qui jouxtent des pays déjà membres d'IGCC :
France-Belgique, France-Allemagne et France-Suisse.

Pour ces frontières, l'ATC résiduelle issue du marché infra-journalier est utilisée comme limite temps réel.

Cette coopération ne génèrera aucune baisse des contractualisations de réserve dans la zone de contrôle de RTE.

Volumes échangés par RTE avec IGCC


Les volumes d'énergie échangés par RTE avec IGCC sont disponibles sur la plateforme de publication allemande en suivant le lien ci-dessous : http://www.regelleistung.net/ext/data/?lang=en.

Principes de règlement financier d'IGCC


Les volumes d'énergie échangés par RTE avec IGCC sont facturés conformément aux règles d'écrites dans le document disponible ci-dessous: Market Information on grid control cooperation and international development.

Les gains financiers pour RTE de cette optimisation sont intégrés au compte ajustement-écarts et bénéficient donc à l'ensemble des acteurs de marché français.